Tunisie des Lumières

تونس الأنوار

Accueil > Français > Réforme scolaire > Arabisation dites-vous ?

Arabisation dites-vous ?

mardi 29 mars 2016

L’apprentissage des langues est plus rapide et plus efficace durant l’enfance. C’est aussi un jeu pour eux de parler une langue étrangère. Beaucoup d’enfants ont appris l’italien grâce aux dessins animés des chaînes italiennes captées sans parabole. Avec les chaînes satellitaires, l’attention des enfants est dispersée entre plusieurs chaînes, plusieurs langues et ainsi, ils n’apprennent plus que des mots disparates.

Pour les sciences, la bibliothèque arabe des livres scientifiques est ridiculement pauvre. Même du temps de l’enseignement de la Zeitouna, beaucoup de cheikhs ont admis la nécessité de l’usage d’une langue étrangère pour l’apprentissage et la maîtrise des sciences. Relisez l’histoire des réformes de la Zeitouna !!

Le déclin de la maîtrise des langues n’est pas dû au bilinguisme. Ce déclin est observé partout dans le monde et il convient d’en chercher les causes à ce niveau-là.

Selon moi, le responsable de ce déclin est essentiellement l’informatique, ou plus exactement les outils électroniques de communication. Les claviers étaient fortement orientés vers l’usage confortable de la langue anglaise. Et ça continue malgré quelques avancées vers l’internationalisation du clavier.

Viennent ensuite la mauvaise conception des programmes et la volonté de sélection par les sciences en gonflant les coefficients des mathématiques face aux belles lettres. Ce faisant, on incite de facto à négliger la langue, et tout ce qui en découle directement : les sciences humaines et sociales.
Enfin, l’absence presque totale des activités culturelles, de la formation par la réalisation de projets, rend toute motivation de bien écrire, de bien lire impossible à cultiver chez les jeunes.

Taoufik Karkar

mai 2015